Skip to main content

Prudence face au marché mais confiance en leur adaptabilité

Dans l’enquête de la FEVAD de mars 2024, les dirigeants français du e-commerce expriment un optimisme mitigé quant à l’avenir du marché, avec seulement 33% se déclarant plus optimistes que l’année précédente, tandis que 42% de leurs homologues européens se montrent confiants.

Néanmoins, ils sont majoritairement optimistes quant à leurs propres performances financières, 53% anticipant une progression de leur chiffre d’affaires en 2024.

Malgré cet optimisme financier, des préoccupations persistantes émergent, telles que l’impact de l’inflation, la baisse de la consommation des ménages et la hausse des coûts de transport, qui pèsent sur 81% des décideurs français.

L’intelligence artificielle (IA) est perçue comme une innovation incontournable, avec 97% des sondés envisageant son développement dans les trois prochaines années, en particulier dans le marketing et la relation client.

De plus, les investissements prioritaires se recentrent sur le marketing et la publicité, reflétant une pression concurrentielle croissante et une augmentation des coûts d’acquisition et de fidélisation.

Sur le plan international, malgré une présence significative en Europe, les dirigeants français anticipent une concurrence étrangère renforcée, avec 60% prévoyant une montée en puissance des acteurs étrangers en France en 2024.

Enfin, les élections européennes et les Jeux Olympiques et Paralympiques suscitent des avis mitigés quant à leur impact sur le secteur du e-commerce, témoignant d’un regard lucide mais confiant des e-commerçants face à un climat économique incertain.

David

Fondateur de digibrandy. J'accompagne les TPE/PME, dans le secteur des vins & spiritueux, qui souhaitent structurer et booster leurs activités digitales.